Une lessive au naturel


La lessive est un des premiers produits d'entretien que j'ai réalisé maison.

Mais il faut bien avouer que j'ai eu pas mal de déboires avec elle.


Au début, j'étais "tout feu, tout flamme" avec ma lessive au savon de Marseille. Pendant 2 - 3 ans, je l'ai faite sans avoir à me plaindre, contente de limiter drastiquement les produits nocifs reversés dans la nature à chaque lessive, de faire du bien à mon portefeuille (ça va souvent de pair ;-) ) et puis, j'étais assez satisfaite du résultat... et puis un jour, j'ai remarqué que mon linge avait une fâcheuse tendance à se ternir, que les mauvaises odeurs restaient incrustées (voir même, étaient amplifiées après une séance de sport par exemple) et que, sur mon vêtements foncés, des traces blanches apparaissaient.


Je me suis donc résignée à acheter de la lessive en poudre écologique en attendant de trouver une meilleure solution... Au moins, elle était emballée dans une boîte en carton. C'était déjà mieux de rien.


Mais j'avais envie de tenter à nouveau l'expérience avec une autre marque de copeaux, que j'allais, cette fois, chercher en vrac (tant qu'à faire). J'ai voulu en savoir plus et la responsable du magasin m'a immédiatement déconseillé de faire ma lessive au savon de Marseille surtout à basse température !

En effet, beaucoup de savons contiennent de le glycérine qui encrasse les canalisations... C'est d'ailleurs pour cela que beaucoup de lessives au savon de Marseille se solidifient et vous obligent à secouer très vigoureusement (c'est le moins que l'on puisse dire) votre flacon pour pouvoir verser votre produit dans le réservoir de la machine à laver...

Je me suis donc mise à rechercher du savon de Marseille "véritable" et il n'y a que 4 marques qui le proposent suivant LA 'recette' originale (sans parfum, sans ajout de glycérine ou produits de synthèse et à base d'huile végétale exclusivement) : Fer à cheval, Marius Fabre, Le Sérail et Midi. Cependant, il n'est pas exclu que certains savons soient composés en partie d'huile de palme... Je ne sais pas vous, mais je trouve que tout cela devient compliqué à dépatouiller d'autant qu'à Bruxelles, il n'est pas évident de trouver ces savons à moins de les commander sur le net ce qui ne me convient pas forcément non plus... et bien oui, j'ai laissé tomber l'affaire !


J'en suis revenue à ma lessive écolo en poudre jusqu'à ce que je tombe sur 2 nouvelles recettes sans savon de Marseille qui ont trouvé grâce à mes yeux !


La première est la lessive au lierre... c'est juste dingue ! La principale composante pousse dans mon jardin (et est même disponible en hiver) ! Que demander de plus ? Cette recette est simplisme à réaliser et est très sympa à faire avec les enfants !

Question efficacité, elle me satisfait amplement. Je pense qu'il est difficile de faire une lessive plus naturelle et économique !

Cette lessive se garde jusqu'à 1 mois dans un endroit pas trop chaud (vous pouvez même la conserver au frigo). Comme cette recette est très simple à faire, je n'en fais jamais plus d'un litre à la fois pour ne pas trop me soucier de la conservation (avec 1 litre, je tiens environ 15 jours).

Pour 1 litre :

  • 50 feuilles de lierre grimpant

  • 1 litre d'eau


Lavez les feuilles et les couper grossièrement aux ciseaux (les découper ou les froisser va permettre à la saponie de sortir plus facilement de la feuille).

Déposez les feuilles dans une casserole et versez l'eau. Portez à ébullition avec un couvercle pendant 20 minutes.

Laissez reposer pendant 24h à 48 h.

Filtrez le mélange et versez dans une bouteille.

Je verse l'équivalent d'un verre à moutarde par machine.

Vous pouvez ajouter 1 cas de bicarbonate de soude au mélange pour plus d'efficacité (mais attention au linge délicat).



Ma deuxième recette a été dénichée sur le compte de "Maison minimaliste zéro déchet" :

la lessive au savon noir ! C'est vraiment une recette de fainéants : un fond de savon noir et de l'eau chaude... et c'est tout !

Ce que j'aime beaucoup avec cette recette, c'est bien entendu sa simplicité mais aussi cette légère odeur de 'frais' qu'elle laisse sur le linge ! C'est d'ailleurs cette recette que j'utilise le plus à la maison en combinant avec la lessive au lierre quand ça me prend...

Mon prochain challenge avec le savon noir est de le trouver en vrac ;-)

Pour 1 litre :

  • 50 gr de savon noir (liquide, concentrée entre 15 et 30%)

  • 1 litre d'eau chaude


Versez dans une bouteille le savon noir et l'eau chaude.

Mélangez bien pour bien faire dissoudre le savon... et c'est tout !


Je verse l'équivalent d'un verre à moutarde par machine.


En ce qui concerne les tâches plus tenaces, j'utilise toujours de la fiel de boeuf pour détacher mon linge avant de le mettre en machine (je l'utilisais déjà quand Elisa était bébé et ça vient à bout de toutes les tâches), c'est vraiment un produit super efficace, naturel et biodégradable ! Évidement, si vous êtes végan, passez votre chemin... ce produit est à base de bile de boeuf !

Pour son utilisation, c'est assez simple, il se présente comme un petit savon. Il vous suffit de le passer sous l'eau et de frotter le savon sur la tâche. Et hop, dans la machine... Il est super économique et dure très longtemps ; je pense que depuis la naissance d'Elisa (7 ans tout juste), j'ai dû en utiliser 2, sachant que le premier a été consommé quand Elisa était bébé.

J'entends aussi beaucoup parlé du Percarbonate de soude pour détacher le linge. Il vous suffit de faire une petite pâte de Percarbonate avec un peu d'eau et de badigeonner la tâche avant de le mettre en machine. Je n'ai pas réellement testé ce produit car je suis contente de ce que j'utilise déjà et qu'il m'en reste en stock.


Pour remplacer l'adoucissant, j'avais pour habitude d'utiliser du simple vinaigre blanc. Je ne suis personnellement pas convaincue que mon linge soit vraiment adoucit, j'ai donc laissé tombé.

Par contre, une fois tous les mois (en vrai tous les 2 mois chez moi), je fais tourner ma machine à vide à 90° avec 1/2 bouteille de vinaigre (que je verse directement dans le tambour). Etant donné que je ne lave mon linge qu'à basse température, ce petit traitement permet de nettoyer ma machine en profondeur.


Beaucoup diront que les lessives maison sentent mauvais... en réalité, elles ne sentent RIEN ! Et ça, c'est une sacré habitude à prendre ! La propreté, n'a pas d'odeur... Ce n'est pas parce que vos draps de lit ne sentent pas le Monoï des îles Grenadines, qu'ils ne sont pas lavés correctement ;-)

Je lis que beaucoup de gens utilisent des huiles essentielles pour parfumer leurs produits maison... ça me semble complètement incohérent ! Les Huiles Essentielles doivent être utiliser avec parcimonie et pour leur vertues... mais pour parfumer, c'est complètement inutile. D'autant qu'elles sont volatiles à l'air, votre linge ne sentira donc rien à l'arrivée ! Alors, à quoi bon gaspiller ces produits si précieux à rien (et qui ont tout de même un impact écologique de leur production) ?


Pour terminer, j'adore faire sécher mon linge à l'extérieur... Il fait tellement beau pour le moment que le soleil est aussi efficace que votre sèche-linge et cette énergie est gratuite !


Et vous, quelle est votre routine lessive ? Avez-vous des chouettes astuces, recettes, découvertes à partager ici ? N'hésitez pas, j'adore vous lire :-)






290 vues1 commentaire